Opération GIEC : les initiatives de Koncilio pour diffuser le rapport du GIEC le plus largement possible !

Opération GIEC : les initiatives de Koncilio pour diffuser le rapport du GIEC le plus largement possible !

L'initiative Koncilio : distribuons le rapport du GIEC à tous les élus locaux !
En savoir plus
< retour à toutes les formations

Monter un projet d'habitat participatif

Politiques territoriales
Urbanisme résilient

Ce module vise, d'une part, à comprendre ce que recouvre l'habitat participatif, et d'autre part, à donner des clefs sur la posture à adopter en tant qu'élus.

Lancez-vous !

Intéressé(e) par cette formation ? Nous vous recontactons dans la journée pour organiser avec vous votre session. 

Merci ! Nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.
Erreur dans la soumission du formulaire.

Pourquoi se former ?

Les projets immobiliers coopératifs ou d'habitats participatifs naissent de la volonté commune de plusieurs personnes souhaitant réfléchir à la création d'un habitat groupé. Les motivations peuvent être multiples et de diverses natures : restaurer les liens sociaux, paupérisation, spéculation foncière ou encore réduction de son impact écologique. Ce type d'initiative n'est pas nouveau. En effet, dès les années 70, des collectifs se créent autour de ce qu'on appelait alors « l'habitat autogéré ». Aujourd'hui, partout en Europe, des groupes de citoyens s'organisent pour concevoir et produire des logements afin de contourner les prix de l'immobilier et adopter une vie plus collective et solidaire. Les responsables politiques sont souvent bousculés ou désemparés face à ce type d'initiative, qui sort du schéma habituel. Toutefois, les politiques publiques de l'habitat s'intéressent de près à ce modèle qui présente beaucoup d'avantages. Ce module vise, d'une part, à comprendre ce que recouvre l'habitat participatif, et d'autre part, à donner des clefs sur la posture à adopter en tant que collectivité.

Ce que vous apprendrez

  • Comprendre l'histoire de l'habitat participatif et l'engouement suscité par ce dernier
  • Découvrir les différents types d'habitats participatifs
  • Penser l'habitat participatif comme un outil au service des liens intergénérationnels
  • Trouver la bonne posture pour accompagner des initiatives territoriales
  • Saisir la manière dont l'habitat participatif a évolué et décrypter les aspirations actuelles
  • Cerner les différentes approches qui composent la notion d'habitat participatif
  • Utiliser les projets immobiliers coopératifs pour lutter contre l'isolement des séniors
  • Choisir le bon positionnement politique et technique en tant que collectivité

Financer sa formation

Tous les élus disposent de deux dispositifs distincts et complémentaires pour financer leurs formations.

Le droit traditionnel

Le droit « traditionnel » est financé par le budget de la collectivité. Ces dépenses obligatoires doivent être comprises entre 2% et 20% des indemnités annuelles des élus de la collectivité.

Le droit individuel

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) est financé par la Caisse des Dépôts par le biais d’un prélèvement sur les indemnités des élus. Tous les élus, y compris ceux qui ne perçoivent pas d’indemnités, d'un crédit annuel de 400 € en 2021, plafonné à 700 euros maximum (en cas de cumul d'une année sur l'autre). Le budget de la collectivité n'est dans ce cas pas sollicité.

Pour solliciter votre DIF, rendez-vous sur la nouvelle plateforme de la Caisse Des Dépôts, Mon Compte Formation Élus.

Contactez-nous

Merci, votre message a bien été envoyé !
Oops ! vous avez fait une erreur dans votre saisie.